L'INDICE DE REFRACTION

 

Le phénomène de réfraction, c'est la déviation du rayon lumineux passant à travers un minéral. Pourquoi est-il dévié : en fait sa vitesse est ralentie lorsqu'il pénètre un minéral.

 

Un bon exemple tout tout le monde connaît, c'est quand on trempe un bâton à moitié dans l'eau, on diraît que celui-ci est tordu. En fait, le rayon lumineux est dévié en traversant le liquide.

 

Cette réfraction s'exprime numériquement : on parle alors d'indice de réfraction.

Pour le calculer, on divise la vitesse de la lumière dans l'air par la vitesse de la lumière dans la pierre choisie.

 

Ex : Diamant : Vitesse dans l'air :           300 000

                      Vitesse dans le diamant : 125 000

                       I.R.                                   2,4

 

C'est le réfractomètre qui permet de mesurer l'indice de réfraction des pierres.

L'indice des minéraux varie entre  1,2 et 2,6.

Ex : Rubis 1,766-1,774 (cette pierre a 2 indices car elle est biréfringente, comme beaucoup d'autres).

 

Une méthode peu couteuse est également utilisée : celle de l'immersion.

On immerge une pierre dans un liquide dont on connait son I.R.

Ensuite, on examine les contours et les angles de ses facettes, qui apparaîtront plus ou moins nettement, et plus ou moins clairs :

 

- Contours blancs + facettes noires : indice de la pierre plus faible que celui du liquide.

- Contours noirs + facettes blanches : indice de la pierre plus élevé.

- Contours à large cernes : indice de la pierre fortement inférieur.

- Contours estompés : indice de la pierre égal à celui du liquide.

 

Cette méthode est quand même assez approximative.