LE POLISSAGE AU TONNEAU  :

 

C'est la méthode la plus simple, la moins chère. Le seul inconvénient est qu'elle est la plus longue.

Le principe en est très simple et on peut  fabriquer soi-même une machine.

En fait, deux axes parallèles tournent dans le même sens à une vitesse réduite (40 tours/minute). On pose sur les deux axes un récipient (le tonneau) qui va tourner sur lui-même, entraîné par les 2 axes.

On mets dans le récipient les pierres à polir, de l'eau et de la poudre abrasive ( carbure de silicium). On ferme hermétiquement le tout et on fait tourner le moteur pendant 2 semaines.

Au bout de ce premier laps de temps, on vérifie l'état des pierres. On recommence alors avec de la poudre abrasive plus fine  pendant encore plusieurs jours.

On termine par de la poudre de polissage (oxyde de cérium, oxyde d'étain..., tout dépend  de la dureté des pierres à polir).

Le tout prendra environ 5 à 8 semaines.

 

La forme hexagonale à l'intérieur du  tonneau permet aux pierres de s'user plus facilement. Sinon, elles glisseraient et le polissage serait encore plus long.

Faire attention aux types de pierres : mettre des pierres ayant à peu près la même dureté.

Voici le type de pierres obtenues avec le polissage au tonneau. Elles sont de formes diverses, arrondies.